Hypnose pour maigrir

Hypnose pour maigrir ou pasL’Hypnose : se sentir bien dans son Poids,
La thérapie paradoxale

Hypnose pour maigrir : Être bien dans son poids peut être une démarche parfois simple. Cependant, un régime est inefficace, pire il entretien et aggrave votre surpoids. Le corps est malin, si on le prive de nourriture, il se venge. La Thérapie paradoxale par l’Hypnose mais surtout pas que, propose une autre voie, car chacun a le droit d’être gourmet.

1/ La thérapie paradoxale :

Hypnose pour maigrir: Je ne me suis jamais senti aussi bien comme thérapeute et pour autant cela ne me convenait pas tout à fait ….. C’est un paradoxe n’est ce pas ?

Nombre de mes « impatients » et « impatientes » atteignent leur objectif de se libérer de ce poids , y compris les personnes en obésité morbide.

Parfait ! Top fort le thérapeute ! Et cependant je percevais que… j’avais une petite voie intérieure qui me disait «  et si ces personnes perdaient, dans des mois, un an… à nouveau le contrôle de leur alimentation, aurais je alors fait mon travail ? Tout cela pour ça ? ». Alors j’ai changé de stratégie, en optant pour la thérapie paradoxale et pour le plus grand bien de mes « impatients ».

2/ Quel est ce paradoxe ?

Ne plus contrôler pour contrôler

Voici le paradoxe : Le contrôle de son alimentation , efficace au début, conduit à la perte de contrôle à la moindre peau de banane…. C’est le yo-yo que vous connaissez. Ce n’est pas parce que vous ne le mangez pas que vous ne le désirez plus, alors cela crée de la frustration. Et votre moi profond, n’aime pas la frustration, il se dit en danger, en famine, en disette et sa réponse Bio Logique ne peut être que le stockage.

Malheureusement, Tous les régimes, toutes les thérapies vous demandent d’apprendre à contrôler, y compris bien souvent l’hypnose par suggestion directes ou indirectes et j’ai cette conviction aujourd’hui que ce sont des solutions dysfonctionnelles.

Pour lutter contre ce paradoxe, cela exige un nouveau choc paradoxal, une Thérapie Paradoxale.

3/ Que faut il faire ?

Arrêter de faire ce qui ne marche pas et faire autrement

a) Se l’accorder

Hypnose pour maigrir: La première étape de la construction d’un « régime efficace » est de s’accorder, sans restrictions mais pas sans conditions, les aliments que l’on désire le plus pour les rendre progressivement moins attirants et moins irrésistibles.

Cela permet ainsi à « plaisir et devoir » de collaborer au lieu de s’opposer et pousse à l’autorégulation plutôt qu’au contrôle forcé.

b) Changer de perspective

De gourmand à gourmets : il faut changer de perspective face à la nourriture. Il n’est pas très rationnel de reprocher à la nourriture d’être nourrissante puisque c’est sa raison d’être de produire de l’énergie. Il vaut mieux manger ce qu’on aime, en profiter pleinement, sans culpabilité.

Il faut apprendre à déguster ces aliments, à s’intéresser à leur goût, leur vrai goût, les sensations qu’ils procurent en bouche, pour en profiter pleinement.

C) Apprendre à Mincir

Hypnose pour maigrir ? Maigrir n’est pas un mot juste (il est connoté régime ou maladie), je lui préfère le mot Mincir. Il vous faut donc apprendre à mincir et notamment en découvrant la satiété.

Quand on a faim, les aliments nous paraissent délicieux. Plus on mange, et moins ils sont bons au goût: c’est le signe qu’on est rassasié. L’objectif est de devenir capable d’écouter son corps et de s’arrêter de manger quand on a suffisamment mangé. Cela aussi je vous l’apprends.

D) Le déclic émotionnel

La consommation de nourritures en excès est très souvent une modalité de défense contre des difficultés psychologiques variées.

Manger anesthésie les ressentis et évite d’avoir à affronter des pensées déplaisantes, des émotions auxquelles on ne parvient pas à faire face. On finit par manger (souvent de façon inconsciente) pour ne pas avoir à s’appesantir sur son mal être. on ne mange alors plus par faim, mais pour des motifs d’ordre émotionnel.

Ce comportement est souvent un réveil d’un déclencheur émotionnel récurent ( ressenti d’abandon, d’agression…), lui même du à un programmant  qui se retrouve souvent ancré dans l’enfance, l’adolescence. C’est pourquoi j’aime à dire que ce n’est pas la femme (l’homme) qui mange MAIS la petite fille (petit garçon).

Il faut donc un déclic émotionnel pour sortir de cette impasse.

4/ Et l’hypnose

L’hypnose n’est pas l’Alpha et L’oméga de la thérapie. Je suis avant tout solutionniste. Il s’agit donc surtout de vous accompagner à trouver des solutions fonctionnelles.

Apprendre à Mincir c’est possible:
Et en plus c’est facile, car si ce n’était pas facile cela serait déjà moins possible pour vous, n’est ce pas ? Et pour que cela soit possible et facile, l’hypnose peut être utile.

L’outil de l’hypnose:

C’est un formidable outil pour les troubles du comportement alimentaire mais ce n’est qu’un outil et pas une thérapie. Ce n’est pas une baguette magique qui par délégation vous enlèverez toute responsabilité dans le changement désiré (le remède serait alors pire que le mal).

Mais cet outil hypnotique est primordial, pour l’approche du traitement émotionnel, pour lever des verrous, pour imaginer un futur plus serein, pour parler à la petite fille (garçon) la.e rassurer, la.e réconforter, l’écouter…

Article 04/06/18 : L’ange, la petite fille et la sainte : ICI